Code de la FECTU concernant les soins et l’utilisation des animaux de trait

Introduction

La domestication des plantes et des animaux sauvages est une des performances civilisatrices les plus remarquables de l’humanité. En les domestiquant l’homme attendait des animaux  de lui tenir compagnie, de l’aider à la chasse et de le protéger, de lui fournir de la viande, des peaux, de la laine et du lait. Peu à peu il apprenait à utiliser les animaux au travail, soit pour porter des charges ou pour tirer des véhicules, soit pour travailler la terre ou pour les monter.

Les animaux domestiqués en vue d’être utilisés au travail étaient des espèces vivant en troupeaux, ce qui leur permettait de tirer profit des relations coopératives et de la structure hiérarchique bien définie à l’intérieur du groupe. Cette relation, basée sur la confiance et la coopération, est une condition élémentaire pour la collaboration efficiente entre l’animal et son utilisateur.

La FECTU s’engage pour une utilisation responsable des animaux de trait dans le respect de leur dignité et de leurs capacités. Elle appuie l’utilisation de la traction animale en tant que  contribution importante et confirmée à la durabilité et en tant que source d’énergie écologique et renouvelable.

La FECTU est la fédération européenne des associations de personnes qui utilisent des animaux de trait – des chevaux, des ânes, des mules, des bovins - dans l’agriculture, la sylviculture, la viticulture, l’horticulture, le tourisme et l’éducation.

Toutes les associations membres de la FECTU s’engagent à respecter le Code concernant les soins et l’utilisation des animaux de trait et s’efforcent à garantir une protection sérieuse et une utilisation compétente de ces derniers.

 

Le Code de la FECTU concernant les soins et l’utilisation des animaux de trait

  • Les conditions de détention doivent suffire aux besoins élémentaires des animaux en ce qui concerne leur espèce, leur âge, leur sexe et leur sensibilité vis-à-vis du stress.

  • Les animaux doivent pouvoir accéder régulièrement à une eau de bonne qualité et à une nourriture adaptée.

  • Tout travail demandé à l’animal doit respecter ses capacités, aucun animal ne doit être utilisé à un travail qui dépasse ses moyens physiques ou son niveau de dressage.

  • Les jeunes animaux ne doivent être utilisés que dans la mesure où le travail demandé ne dépasse pas leur développement physique ou psychique.

  • Les harnais et équipements doivent être dans un bon état, parfaitement adaptés aux animaux utilisés et au travail exécuté.

  • La prévoyance sanitaire est primordiale, toutes les mesures nécessaires doivent être prises afin d’éviter les maladies et les blessures. Les traitements médicaux doivent être faits par des personnes qualifiées.

  • L’entretien des sabots et des griffes doit être l’objet d’une attention régulière.

  • Lors du travail et du dressage les animaux doivent être gênés le moins possible dans leurs mouvements naturels.

 

Les associations membres de la FECTU s’engagent à développer leur savoir et leurs compétences d’une façon continue : des formations théoriques et pratiques contribuent à l’amélioration du bien-être des animaux.